Que font le thérapeute et le patient, comment fonctionne une thérapie ?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Que font le thérapeute et le patient, comment fonctionne une thérapie ?

La relation

Les racines étymologiques et les significations qui se rapportent aux mots “patient” et “thérapeute” nous révèlent ceci:

  • Le patient est celui qui souffre, qui endure
  • Le thérapeute est celui qui prend soin d’une personne, de sa psychée (étymologie: âme ou souffle de vie) et de ses manifestations conscientes ou inconscientes.C’est celui qui est conscient de son mieux de son propre monde intérieur, de ses propres projections. C’est à dire qui prend soin de lui-même , à l’instar de son patient.

Il y a une thérapie par patient, et c’est avant tout une relation entre 2 personnes, intime, unique, comme dans la vie à l’”extérieur du cabinet”, mais dans un espace relationnel créé ensemble et chaleureux, ou l’on peut expérimenter en se sentant libre et en sécurité. La relation entre le patient et le thérapeute est équanime (étymologiquement: âme et coeur égaux) : il y a égalité d’âmes avec bienveillance des sentiments. La relation entre patient et le thérapeute n’est pas égale (étymologiquement : qualités égales entre 2 éléments distincts): les qualités sont différentes. En somme, il y a égalité d’âme, avec des qualités différentes.

Le thérapeute

Le thérapeute doit posséder 2 qualités essentielles de notre point de vue:
C’est en cela que le thérapeute moderne, se doit aujourd’hui d’être intégratif et pouvoir proposer au patient des outils et des approches qui tiennent comptent à la fois :

  • Des découvertes historiques sur le fonctionnement de la psychée humaine : c’est le travail analytique qui donne du sens, qui permet de sortir de ce que l’on perçoit comme incohérent, qui réconforte
  • Les thérapies des années 70 utilisent des techniques plus corporelles et s’attachent aux états émotionnels
  • La 3ème vague des thérapies comportementales qui allient les pratiques de soins millénaires, les découvertes récentes en neurosciences( thérapie pleine conscience )Le thérapeute doit avoir lui aussi vécu le processus thérapeutique, en ayant fait lui même lexpérience dune thérapie, et en poursuivant ce travail sur lui même, par le biais de la supervision. Il doit bien connaître son propre fonctionnement.

Le patient

1-Il apprend à découvrir dans ce qui le fait souffrir, ses parts de vulnérabilités, ses zones d’insécurité, ses doutes, angoisses, incertitudes, perte de confiance.
Puis il apprend à apprivoiser ce qui le dirige malgré lui, à son insu, et qui est source de douleurs aujourd’hui : cet INCONSCIENT qui nous mène par le bout du nez et nous prive de la liberté de choisir et de la paix auxquelles nous aspirons tous .
Cet inconscient se fissure lors d’un bouleversement dans sa vie ou d’un évènement majeur qui provoque de la souffrance et dont on ne sait plus alors, comment s’en sortir. C’est le moment de commencer une psychothérapie.

2-Puis il prend de la distance pour les reconnaitre intimement ces zones d’inconfort.
Il PREND CONSCIENCE de son monde émotionnel.

3-C’est quand il accepte pas à pas ses vieilles défenses et qu’il se relie avec bienveillance avec ses émotions qu’il touche spontanément la capacité à mettre en oeuvre ses désirs sincères. C’est une réparation de-facto de ses souffrances qui se transforment en possibilité d’agir utilement et habilement pour lui-même et son environnement. Son énergie est alors libre, pour être dépensée sans effort et dans le plaisir.
Être plus à l’écoute de son fonctionnement et ses besoins, lui permet d’être concrètement plus en lien avec les autres. Il sait autant se positionner avec ceux qu’il aime qu’avec ceux avec qui la relation est difficile.

Toutes les relations sont apaisées, quelles soient professionnelles, amicales, filiales, maritales; amoureuses, sexuelles.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.